Run & bike

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

02août 2013

La 6000D : une course de géants !

Samedi 27 juillet 2013, c'est la canicule presque partout en France...avec un millier d'autres coureurs nous allons nous lancer Arno, Olivier et moi sur la course 6000D à la Plagne : au programme 63km, 4000D+ !
Le récit détaillé

dep.jpg

07juil. 2013

Trail des Moulins : l'été est là !

moulins2.JPG
Il me fallait une sortie longue en ce début juillet pour ma course de fin de mois (6000D).
Pas trop de partant au niveau du club, c’est donc juste avec Philippe que nous nous alignons sur le Trail des Moulins à Mondeville (91).
Départ à 13h ce samedi 6 juillet, et ce qu’on attendait depuis 1 ou 2 mois est enfin arrivé : le soleil !!! Il fait chaud, chaud chaud... 2 distances au programme, 25 et 50 km, le choix se fait au ravitaillement du 13ème km.
Plus de 350 personnes sont inscrites, et le départ est donné : Philippe décide de m’accompagner aujourd’hui, je donne donc le rythme au début, et part tranquillement.
Pour commencer, 3 km de faux plats descendants en plein cagnard dans les herbes hautes : nous savons que nous allons souffrir sur le retour lors de cette portion...aie aie aie !
Ensuite quelques passages agréables en forêt, le terrain est vraiment sec, pas de problème de ce coté là au moins. Je bois pas mal, assez je pense...les 10 premiers km se font quasiment en 1h, nous avons un bon rythme mais je ne suis pas essoufflée, tout va bien. Je demande à Fil de se positionner juste devant comme ca cela me donne le rythme, c’est pas mal du tout.
Le ravitaillement du 13ème arrive, nous prenons à droite vers le panneau indiquant les 50 km : beaucoup de coureurs se tournent vers la gauche...un choix prémédité par certains, mais sans doute aussi quelques uns ‘réchauffé’ par le soleil ont décidé de bifurquer !
On m’annonce première féminine ! Mais la 2ème est 50 m derrière :-)
Je ne me mets pas la pression surtout, car ce serait le meilleur moyen de se cramer...je gère ma course et on verra bien.
Quelques passages en foret à nouveau, ou la 2ème me passe finalement. Nous allons nous suivre ainsi jusqu’au 26ème km où elle me lâchera définitivement. C’est à cet endroit qu’un point d’eau a été rajouté, et il n’est pas de trop croyez moi ! J’ai vraiment l’impression par moment d’étouffer et d’être dans un four...on n’a pas été trop habitué ces derniers temps, alors il faut s’acclimater...
Un habitant nous fait plaisir en nous arrosant avec son jet d’eau, c’est bien agréable !
Tout va bien jusqu’au 30ème environ, et puis tout va se dérégler...je commence à avoir vraiment mal au ventre, quelques soucis de rythme cardiaque qui nous ont bien fait peur, et puis tout à coup des crampes aux mollets qui me ralentissent...je n’ai pas du assez boire, pourtant il me semblait bien faire ce qu’il fallait : je bois donc de plus en plus et les crampes s’amenuisent puis reviennent,...quelques massages de Philippe m’aideront à tenir ainsi jusqu’à l’arrivée : 7/8 km vraiment difficile à ce moment là, vraiment de mauvaises sensations...
Et puis petit à petit cela revient, les maux de ventre disparaissent, les crampes ne sont pas loin mais se font discrètes, avec l’ai de Fil je reprends un bon rythme de marche dans les montées, et une course régulière sur le reste.
Nous n’allons quasiment plus nous arrêter, et les 4 derniers km tant redoutés arrivent : 4 km sous le soleil, au milieu des herbes, dur dur, mais je me cale derrière Philippe et arrive à ne pas lâcher l’affaire ! Ayé, la ligne est en vue, on entend le speaker, et je passe avec Philippe en 6h06 en 2ème position féminine, 1ère V1.
Vraiment une course très dure de part la météo, le terrain en lui même n’était pas trop difficile finalement, c’est la chaleur qui m’a achevée...
Une bonne boisson bien fraiche, un podium qui fait bien plaisir, et nous repartons, nous sommes attendus pour diner :-)
moulins.JPG

15juin 2013

02/06/2013 - Transju Trail

logo_transju.jpgC’est voté ! Ce sera dans le Jura cette année !
Les membres du club ont choisi en majorité la Transjutrail pour notre sortie annuelle : 3 courses au programme et une marche nordique pour satisfaire le plus de personnes possible. Sur papier pas une course facile aux premiers abords : 70km et 3200D+, ou 36 et 2000D+, ou 23 et 1000D+ ! Bon ratio dans le dénivelé, cela ne va pas être simple pour tout le monde je pense. Lire la suite...

11mar. 2013

03/03/2013 - Trail du Vulcain

Les conditions météo des jours précédents ont transformé ce trail du Vulcain en trail "blanc" (voire très blanc :-) )
Des conditions très dures mais des paysages magnifiques sous le soleil...

06déc. 2012

01/12/2012 - La Saintélyon

Aie...dans quoi me suis-je encore embarquée...
Nous sommes suivis ou précédés je ne sais plus d’autres amis du club : Elisabeth, Arno, Morgan et Olivier se laissent tenter par la distance de 70km + Isabelle et Anne 2 amies d’Olivier et Sébastien un collègue de Philippe, Laetitia et Aurélie s’aligneront sur le SaintExpress, soit 42km.
Lire la suite...

22oct. 2012

UTAT : la Vidéo


14oct. 2012

UTAT : le compte rendu

utat-4.jpg Après la Jordanie en 2010, c’est vers le Maroc que mes collègues et moi allons cette année : le choix se porte sur l’UTAT (Ultra Trail Atlas Toubkal), une course dans l’Atlas Marocain, avec plusieurs distances au programme : 26, 42 et 105. Décidés au départ à tous s’inscrire sur la longue distance, La suite

Les photos


(Vidéo à suivre)

08oct. 2012

Vidéo Millau 2012

Et hop, une petite vidéo de cette course dantesque pour clore le sujet 2012 !


03oct. 2012

29/09/2012 - Je suis Cent Bornard !

affiche_millau.jpgEn 2011, blessé au talon gauche j'avais déclaré forfait mais fait Millau comme accompagnateur à vélo. L'ambiance de cette course et aussi l'envie de cocher cette course mythique dans mes tablettes m'a poussé à m'inscrire sur cette édition 2012.
Lire la suite

18sept. 2012

Une petite pause

Tout a commencé le 6 novembre 2007...un réveil un peu brutal, une hospitalisation d'une semaine, et puis le verdict qui tombe : un AIT la veille de mes 41 ans...mise sous anti-coagulant, et surveillance étroite dans les années à venir suite à la découverte de 2 défauts au niveau du cœur.
Il va falloir mettre un frein à quelques activités sportives, c'est douloureux, mais je ne suis pas à cette époque encore une 'fondue' de course à pieds, certes cela m'occupe 2/3 fois par semaine, mais les courses le week-end ne sont pas si fréquentes.
Et puis je me rétablie bien, je reprends la course, Philippe et moi nous entrainons de plus en plus.
2009, nous nous inscrivons au club Rumba de Bois d'Arcy : là, c'est le déclic. Une superbe ambiance, de nouveaux amis, des entrainements complets...les courses s'enchaînent, les kilomètres se font de plus en plus nombreux,...et des envies de grandes courses arrivent.
2012, visite chez le médecin début septembre pour obtenir le fameux certificat médical pour la nouvelle année, mais il semble plus réticent, mes données 'cardiaques' semblent évoluer, il m'envoie donc chez le cardiologue, qui lui aussi n'est pas emballé...aie, cela s'annonce mal cette affaire...il m'envoie chez une rythmologue, et là c'est le couperet !
Très sympa, mais elle me donne tellement de mauvaises nouvelles...
Sans entrer dans tous les détails, il faut que mon cœur se repose, trop d'arythmie cardiaque, trop d'extrasystoles qui pourraient provoquer l'irréversible. Pas de médicament possible car cela ferait baisser le rythme cardiaque qui est déjà trop lent...Bref, il faut arrêter de le 'muscler' et ne plus le solliciter autant !
Que puis-je faire ? Du golf...du vélo mais sans forcer, de la natation, mais sans accélérer, courir mais pas plus de 2 fois 30min par semaine, et encore, il serait mieux de ne rien faire pendant un moment madame...
Voilà, le retour au boulot est difficile, je n'arrive pas à réaliser ce qui m'a été dit je crois, et lorsque que je pense à tous ces projets qui s'écroulent , j'ai une grosse boule au ventre et des larmes aux yeux évidemment.
Je sais que la santé est bien plus importante que le reste, je n’arrête pas de me le répéter, mais pour autant la course à pieds tient tellement de place aujourd'hui dans ma vie, qu'il va être difficile de rebondir.
Une petite pause, c'était le titre du billet, c'est aussi pour se donner un peu d'espoir... J'espère que je pourrai reprendre plus tard. Pour l'instant, l'idée c'est de faire un peu de natation et de marche tranquillement.

Pour les Rumba-iens, je ne vais pas vous quitter comme ça, bien évidemment : soyez rassurés :-) ! Personne ne m'a dit que les bbq, les pizzas party et les soirées anniversaires m'étaient interdites, non mais !
Et puis Philippe continue forcément, alors je vais me transformer en reporter photos/accompagnatrice de choc et je le soutiendrai bien sur dans toutes ses courses.
Mon rêve maintenant Philippe, c'est de faire les 10 derniers km de l'UTMB l'année prochaine avec toi !

Bises à tous !

- page 1 de 14